Le bruit, facteur de risque de surpoids

20/11/2018

Une nouvelle étude internationale vient de s’ajouter aux très rares travaux existants concernant les effets de long terme du bruit sur l’obésité et les marqueurs physiologiques associés.

Les travaux ont été menés sur une cohorte de 3796 adultes vivant en Suisse et plus ou moins exposés aux bruits des transports routiers, ferroviaires ou aériens.

Augmentation des risques d’obésité

Il ressort de l’étude que l’exposition du bruit routier est associée à une surreprésentation significative des marqueurs d’adiposité. Les personnes concernées présentent également un risque accru d’obésité. De la même façon, la surcharge pondérale est significativement plus fréquente chez les personnes exposées au bruit ferroviaire. L’étude n’a en revanche pas relevé d’effet statistiquement robuste chez les sujets concernés par le bruit aérien.

Les quatorze auteurs concluent des travaux conduits que l’exposition de long terme au bruit des transports peut augmenter le risque d’obésité, ainsi que la fréquence d’apparition des maladies cardiovasculaires et métaboliques.

Pour lire l’article issu de l’étude :

www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0160412018312406?via%3Dihub

Voir les autres contenus de la section Autres actualités.