Avenue Charles de Gaulle à Neuilly-sur-Seine - Mise en place d’un dispositif de suivi de l’environnement sonore

29/06/2018

Le réaménagement complet des contre-allées de l’axe majeur de Neuilly-sur-Seine vise à améliorer en profondeur le cadre de vie local. Bruitparif est y associé à travers la documentation et le suivi de l’évolution de l’environnement sonore.

L’avenue Charles de Gaulle de Neuilly-sur-Seine est un axe majeur où circulent plus de 150 000 véhicules par jour. Compte tenu de sa largeur et de la densité de la circulation, il coupe la commune en deux et provoque pour le moment des nuisances sonores très importantes. L’axe appartient à l’Etat, qui a récemment reclassé ses contre-allées : elles dépendent à présent des compétences de la municipalité, qui souhaite que l’avenue fasse peau neuve dans le cadre du projet « Les allées de Neuilly ».

La Ville entend transformer complètement les lieux. Le but est de faire respirer ces espaces latéraux en donnant plus de place aux piétons et cyclistes, en particulier grâce à la multiplication des traversées piétonnes, qui contribueront à ralentir la vitesse des automobiles. Il s’agit ainsi de faire en sorte que les voitures ne les empruntent plus pour contourner l’axe central, donc de favoriser la desserte locale, notamment en tronçonnant les voies et en créant des circulations inverses.

De plus, une grande piste cyclable à double-sens sera mise en place au sud de l’axe principal. Les contre-allées seront équipées d’une série de petits jardins, et deux esplanades piétonnes seront créées au niveau des stations de métro Sablons et Pont de Neuilly. Cette pacification globale des lieux devrait être favorable au confort de vie des riverains et au développement du commerce local.

Dans le cadre d’une convention avec la Ville de Neuilly-sur-Seine, Bruitparif a réalisé la caractérisation de l’état initial de l’environnement sonore, et va suivre l’évolution de celui-ci au cours des travaux, et surtout après la livraison des nouveaux aménagements.

Pour ce faire, des mesures ont été réalisées sur dix sites du 15 au 28 mai, ce qui a permis de confirmer et de compléter les informations de la cartographie stratégique de bruit du secteur (cf. figure ci-dessous).

Carte des niveaux sonores associés au bruit routier selon l’indicateur Lden et résultats des mesures (niveau sonore global avec pics de bruit et niveau sonore hors pics de bruit) : une très bonne cohérence des résultats est observée entre résultats estimés à partir des cartes et les mesures réalisées sur le terrain.

D’ici la fin de l’année, cinq stations seront pérennisées afin de disposer de mesures au long cours. En parallèle, des enregistrements audio-conformes seront pratiqués pour capter les ambiances sonores avant et après travaux : ils seront très utiles pour identifier les modifications du paysage sonore. Ces deux types de relevés (niveaux et ambiances sonores) seront disponibles pour tous grâce à une plateforme Internet spécifique.

Au-delà de la seule dimension du sonore, la Ville de Neuilly-sur-Seine a souhaité faire de ce projet un démonstrateur de l’évolution du cadre de vie, de la mobilité et du développement urbains. C’est pourquoi elle a créé en mars 2018 le Laboratoire des transformations urbaines, auquel ce projet est pleinement intégré. Bruitparif y participera activement.

Documents
Voir les autres contenus de la section Actualités Bruitparif.