Tenez compte de votre état de santé lorsque vous sortez !

Si vous êtes fatigué, enrhumé, atteint d’une otite ou que vous souffrez déjà d’acouphènes, le risque de subir un traumatisme auditif est plus important. La consommation d’alcool, de psychotropes ou de certains médicaments déforme également la perception auditive et atténue la sensation de douleur.

En discothèque, en concert ou à un festival, adoptez les bons réflexes :

Si jamais vous ressentez bourdonnements, sifflements ou une sensation de coton dans les oreilles, et si ces symptômes persistent après quelques heures au calme ou une nuit de sommeil, consultez sans tarder un ORL !