Percevoir un son

Le son est perçu par les oreilles.

La vibration est captée par notre pavillon puis se propage dans le conduit auditif, fait vibrer le tympan, continue son parcours dans les osselets et enfin la cochlée.

A ce stade, les cellules ciliées transforment l’onde sonore en un signal électrique capté par le nerf auditif. Cette information est acheminée jusqu’au cerveau qui interprète le message comme étant un son. Le son peut également être perçu par un microphone.

Le pot, le filtre et la cuillère

Matériel :

Protocole :

Verser les grains sur la membrane de cellophane.

Tenir le couvercle à une distance de 10 à 15 cm du saladier et frapper un coup sec sur le couvercle à l’aide de la cuillère en bois.

http://www.bruitparif.fr/sites/default/files/SEL_ETAPE01_CADRES.gif

Que se passe-t-il ?

Les grains se mettent à sautiller.

Explication :

Sous l’impact de la cuillère, le couvercle entre en vibration et devient donc une source sonore. L’onde se transmet dans l’air de proche en proche et met à son tour en vibration la membrane de cellophane. C’est pourquoi les grains tressautent. Dans l’oreille, le tympan est une fine membrane qui se met en vibration sous l’effet d’une vibration de la même manière que la membrane de cellophane.