Medusa

Bruitparif propose une représentation du bruit très innovante à 360° : explications

Habituellement, l’évaluation du bruit dans l’environnement passe par l’utilisation d’un sonomètre. C’est un appareil métrologique qui produit une mesure en décibels à un pas de temps pouvant aller de 1s à 15mn.

Toutefois, et même si cette information permet déjà de nombreuses analyses, elle n’est pas assez riche pour « comprendre le bruit ». Même en ajoutant d’autres détails, comme par exemple le spectre (la répartition des niveaux sonores par bandes de fréquence), la compréhension d’un environnement sonore nécessite bien souvent de réécouter des enregistrements audio réalisés en parallèle de la mesure afin de pouvoir relier les niveaux mesurés aux sources de bruit.

Afin d’aller plus loin dans la compréhension des nuisances sonores, Bruitparif a mis au point un capteur révolutionnaire, la « méduse ». Doté de 4 microphones, il détermine plusieurs fois par seconde d’où provient le bruit dominant. En projetant ensuite ces « niveaux localisés » sur une vue de l’environnement à 360°, il devient alors possible de « voir le bruit ».

La Méduse Bruitparif version 2017

Les visualisations produites par le système reposent sur des images fixes réalisées périodiquement, et qui permettent de rendre compte globalement d’une situation. Les niveaux sonores provenant de chaque direction sont alors représentés sous forme d’hexagones colorés. Le code de couleur utilisé permet de rendre compte intuitivement de l’intensité des niveaux sonores.

Bruits émis par des engins de chantier à Clamart