Les lieux et les moments où le bruit gêne le plus

Les lieux où les Franciliens se plaignent le plus du bruit

Le sentiment de gêne provoqué par le bruit dépend, pour partie, des lieux et des moments où il est subi. Les Franciliens se plaignent, d’abord, du bruit dans les transports (64%), dans l’espace public extérieur (56%) et, ensuite, à domicile (50%). Sur le lieu de travail ou d’étude, le niveau de gêne est moindre (38%) mais tout le monde n’est pas concerné : parmi les personnes en emploi, le taux passe à 44%. Enfin, les loisirs ne génèrent que 30% de gêne quant au bruit (dont 5% seulement d’individus très gênés).

Dans quels contextes vous sentez-vous gêné(e) par le bruit… ?

Champ : ensemble de la population, en %

Source : Etude CREDOC pour Bruitparif, 2016

Dans les transports

S’agissant des transports, le ressenti est très fortement corrélé au mode de transport principalement emprunté. Ce sont les utilisateurs de transports en commun qui se plaignent le plus. C’est lorsqu’on se déplace en RER (57%) ou en train de banlieue (52%) qu’on se plaint le plus du bruit dans les transports. Les Franciliens qui se déplacent à vélo sont 53% à pointer la gêne liée au bruit. Enfin, au sein de ceux qui conduisent une voiture ou un deux-roues motorisé, seuls 21% se plaignent des nuisances sonores et du bruit.

Au cours de vos déplacements à l’aide de ce moyen de transport, diriez-vous que le bruit et les nuisances sonores sont pour vous… ?

Champ : ensemble de la population, en %

Source : Etude CREDOC pour Bruitparif, 2016

Au travail

En Île-de-France, près d’un actif sur deux (52% des actifs en emploi) juge que le milieu professionnel dans lequel il évolue est bruyant, avec des écarts très marqués selon la nature de l’activité. Il existe un différentiel certain entre le niveau de bruit ressenti et le fait de se déclaré gêné ou pas, différentiel qui est maximal chez les actifs des établissements de petite enfance ou d’enseignement, certes jugés très bruyants, mais où la gêne qui en découle est beaucoup plus mesurée ou, du moins, tolérée.

Ecart entre la proportion d’actifs qui jugent le milieu professionnel bruyant et la proportion d’actifs qui se disent gênés par le bruit et les nuisances sonores sur leur lieu de travail

Champ : ensemble de la population en emploi, en %

Source : Etude CREDOC pour Bruitparif, 2016

Dans les loisirs

Si, contrairement au milieu professionnel, la pratique des loisirs est libre et choisie, il n’en reste pas moins que l’exercice de certains loisirs a des conséquences auditives. Six lieux de loisirs ont été testés, avec pour mission aux personnes qui les fréquentent de dire si le niveau sonore y est juste comme il faut, pas assez élevé ou trop fort. Le pire score est enregistré pour les discothèques : 2 personnes sur 3 qui les fréquentent se plaignent d’un niveau sonore « trop fort au point d’en être incommodant ».

Pour chacun des loisirs suivants qu’il peut vous arriver de pratiquer, diriez-vous que le niveau sonore est… ?

Champ : ensemble de la population concernée par chacun de ces loisirs, en %

Source : Etude CREDOC pour Bruitparif, 2016

Les moments où le bruit gêne le plus

Les pics de bruit (31%) gênent plus que les bruits de fond permanent (17%), mais 42% se disent autant perturbés par l’un que par l’autre.

Personnellement, êtes-vous davantage gêné(e) par …

Champ : ensemble de la population

Source : Etude CREDOC pour Bruitparif, 2016

Le bruit gêne plus souvent le week-end ou pendant les congés (36%) qu’en semaine (17%), mais 33% disent être gênés en permanence.

Quels jours êtes-vous davantage gêné(e) par le bruit ?

Champ : ensemble de la population

Source : Etude CREDOC pour Bruitparif, 2016

La gêne concerne aussi souvent la soirée (30%) que la journée (27%), 19% citant la nuit. A noter que 18% se disent « tout le temps » gênés.

À quel moment êtes-vous davantage gêné(e) par le bruit ?

Champ : ensemble de la population

Source : Etude CREDOC pour Bruitparif, 2016

Enfin, l’été est beaucoup plus souvent cité que l’hiver (37% vs 7%), même si 45% se disent tout le temps gêné.

À quelle période de l’année êtes-vous davantage gêné(e) par le bruit ?

Champ : ensemble de la population

Source : Etude CREDOC pour Bruitparif, 2016