Les bruits d'activités

Il s’agit des bruits générés par des activités professionnelles provenant d’ateliers artisanaux, de commerces, d’industries non soumises à la législation sur les installations classées pour la protection de l’environnement, d’activités du secteur tertiaire, de manifestations culturelles ou sportives…

Activités industrielles

Si les activités industrielles lourdes ont presque toutes disparu de Paris et de la petite couronne, certaines industries ou services (transformateurs électriques, centres de remisage et d’entretien des transports en commun, carrossiers, casses automobiles...) peuvent localement créer quelques nuisances sonores.

Activités commerciales

Surfaces commerciales situées en rez de rue, débits de boissons et restaurants, activités artisanales et tertiaires peuvent cohabiter difficilement avec les riverains. Ainsi à Paris, certains débits de boissons (happy hours et autres…) fermant tard et ayant des terrasses sur les trottoirs sont des sources bien identifiées de nuisances, comme certains commerces traditionnels (boulangerie qui ouvre avant 7 h du matin et travaille de nuit pour fabriquer le pain) ou nécessitant des livraisons de nuit.