Le bruit, une forte préoccupation

76% des Franciliens se disent préoccupés par les nuisances sonores.

Un Francilien sur quatre (25%) se déclare « tout à fait préoccupé » par les questions relatives au bruit, un Francilien sur deux (51%) étant « plutôt préoccupé ».

D’une manière générale, êtes-vous préoccupé(e) par les questions relatives au bruit et aux nuisances sonores ?

Champ : ensemble de la population, en %

Source : Etude CREDOC pour Bruitparif, 2016

Le niveau de préoccupation progresse avec l’âge et est maximal dans Paris.

D’une manière générale, êtes-vous préoccupé(e) par les questions relatives au bruit et aux nuisances sonores ?

Champ : ensemble de la population, en % de « tout à fait préoccupés » et « plutôt préoccupés »

Source : Etude CREDOC pour Bruitparif, 2016

Dans le même temps, environ deux habitants sur trois en région Île-de-France se disent sensibles au bruit. La sensibilité au bruit, comme la préoccupation à ce sujet, est liée à l’âge : les plus jeunes sont les moins sensibles (49% seulement), les quinquagénaires l’étant le plus (74%). Les femmes (72%) sont plus sensibles que les hommes (63%) mais ce sentiment ne dépend ni de la localisation géographique, ni du niveau de vie ou du statut d’occupation du logement.

Dans quelle mesure êtes-vous personnellement sensible au bruit ?

Champ : ensemble de la population, en %

Source : Etude CREDOC pour Bruitparif, 2016