La cartographie du bruit de 3ème échéance en bonne voie d'adoption

Afin de donner une vision globale de l’environnement sonore et de faciliter la mise en œuvre de la directive européenne 2002/CE/49 en Île-de-France, Bruitparif coordonne le projet de cartographie régionale du bruit des transports. Les cartes stratégiques de bruit dites de troisième échéance sont finalisées et ont déjà été approuvées par 10 des 14 agglomérations compétentes.

La directive européenne 2002/CE/49 demande que des cartes de bruit soient produites le long des grandes infrastructures de transport ainsi qu’au sein des agglomérations européennes.

La totalité du territoire de l’agglomération parisienne a ainsi été couverte par des Cartes stratégiques du bruit (CSB) dites de première échéance (2007-2011). Celles-ci ont été réalisées et approuvées par les autorités compétentes de l’époque (communes ou EPCI de l’agglomération parisienne) puis compilées par Bruitparif. Permettant de répondre aux exigences communautaires et de disposer d’un premier référentiel complet de l’environnement sonore, cet exercice a néanmoins montré ses limites en révélant des incohérences techniques (discontinuités des niveaux de bruit cartographiés entre communes ou départements, écarts significatifs entre les cartes produites par les collectivités et les cartes produites par les services de l’Etat le long des grandes infrastructures qui traversent l’agglomération parisienne).

Aussi, pour la troisième échéance de 2017, Bruitparif a décidé de jouer un rôle actif dans la production et la coordination de la cartographie, en s’assurant de l’harmonisation des méthodes utilisées par les différents contributeurs et en produisant directement les cartes de bruit du réseau de trafic routier non cartographié par les services de l’Etat ou la Ville de Paris.

Les cartes stratégiques de bruit de 3ème échéance ont été achevées en 2018 sur la totalité des territoires à cartographier et ont été transmises au fur et à mesure de leur réalisation aux 14 collectivités qui sont désormais compétentes pour la mise en œuvre de la directive européenne (la Métropole du Grand Paris ainsi que 13 EPCI).

La totalité des cartes ainsi produites sont désormais disponibles au sein de la plateforme cartographique de Bruitparif, en mode provisoire ou en mode définitif en fonction de leur statut d’approbation par les agglomérations compétentes. À ce jour, dix agglomérations sur quatorze les ont adoptées, la Métropole du Grand Paris ayant été la première à le faire, par délibération de son conseil métropolitain du 28 juin 2018.

Cap maintenant sur l’élaboration des Plans de prévention du bruit dans l’environnement qui sont attendus dans les meilleurs délais, et pour laquelle Bruitparif propose également son accompagnement.

Cliquer ici pour accéder directement à la plateforme cartographique

Voir les autres contenus de la section Focus.