Des diagnostics territoriaux experts

Au-delà de l’accompagnement apporté à toutes ses collectivités territoriales membres dans le cadre de l’élaboration de leurs cartes stratégiques de bruit (CSB) et de leurs Plans de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE), Bruitparif peut également proposer et réaliser des diagnostics territoriaux experts.

En effet, les CSB permettent d’identifier les zones les plus exposées en moyenne aux bruits des transports, ainsi que la part des populations soumises au dépassement des seuils retenus par la directive 2002/49/CE, mais elles ne suffisent souvent pas à elles seules à hiérarchiser les zones où prévoir les actions prioritaires.

Évaluer les impacts et hiérarchiser les enjeux

Pour ce faire, des diagnostics territoriaux peuvent être construits par Bruitparif afin d’évaluer quantitativement l’importance des impacts sanitaires et/ou socioéconomiques du bruit dans l’environnement par secteur à des échelles territoriales fines – mailles carrées de 500 mètres de côté, par exemple. En prenant en compte la population de chacun de ces secteurs, il est alors possible de dresser la liste hiérarchisée des principaux secteurs à enjeux du territoire étudié, donc de proposer à la collectivité une première priorisation des zones géographiques dans lesquelles envisager des actions publiques visant à améliorer l’environnement sonore ou à le préserver (zones calmes), et/ou orienter des campagnes de mesures et études complémentaires.

En parallèle d’autres sources d’information (mesures, enquêtes, plaintes, etc.), cette priorisation peut ainsi être l’un des éléments principaux permettant de préparer les concertations publiques préalables à l’adoption des Plans de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE). Un diagnostic territorial de ce type a ainsi été publié au bénéfice de la Métropole du Grand Paris en juin 2018.

De plus, comme y incitent deux actions inscrites au troisième Plan régional Santé environnement d’Île-de-France, certaines collectivités peuvent souhaiter disposer de diagnostics sur les multi-expositions environnementales de leurs populations – à commencer par les expositions conjointes au bruit et aux polluants atmosphériques, qui sont à la source des principaux impacts sanitaires. En partenariat avec AirParif, la première étape d’un diagnostic territorial Air-Bruit a ainsi été remise en mai 2018 à la communauté d’agglomération Paris-Saclay. Son rapport final devait être rendu public fin 2018, après une trentaine de mesures complémentaires de terrain. L’objectif pour Paris-Saclay : disposer des éléments essentiels pour mettre en cohérence ses futurs PPBE et Plan Climat Air Énergie.

En savoir plus :

www.bruitparif.fr/publication-du-diagnostic-bruit-de-la-metropole-du-grand-paris

Voir les autres contenus de la section Accompagner.