De multiples effets négatifs sur la santé

Les impacts sanitaires de l’exposition au bruit sont de deux ordres : impacts sur l’audition et impacts dits extra-auditifs.

Les impacts auditifs peuvent affecter l’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne. Les impacts extra-auditifs ne sont pas encore tous connus, mais ils concernent avant tout les domaines suivants : effets cardiovasculaires et métaboliques (troubles endocriniens et immunitaires, notamment), gêne, effets sur le sommeil, troubles des apprentissages, effets indésirables pendant la grossesse, qualité de la vie, santé mentale et bien-être, entre autres.

Ces effets multiples peuvent aussi être répartis entre les effets subjectifs (liés aux perceptions individuelles) et les effets objectifs liés à la physiologie. Certains agissent à court terme et d’autres sur le long terme. Pour autant, certaines populations sont de façon générale plus sensibles au bruit que les autres à l’exposition au bruit : enfants en milieu scolaire, travailleurs exposés simultanément à différents types de nuisances ou substances, personnes âgées et personnes touchées par une déficience auditive.