• English
  • Français


Recommandations de l'OMS

Parce que le bruit constitue une menace pour la santé publique, l’Organisation Mondiale de la Santé a élaboré des valeurs guides à ne pas dépasser dans les logements, les établissements d’enseignement...  afin de se prémunir des risques.

 
 
 
Environnement spécifique
Effet sur la santé
Niveau moyen (LAeq)
Niveau maximum (LAmax)
JOUR
Zone résidentielle (à l’extérieur)
Gêne sérieuse
Gêne modérée
55
50
 
Salle de classe
Perturbation de l’intelligibilité de la parole
35
 
Cour de récréation
Gêne
55
 
Cantine*
Gêne liée à l’effet cocktail
65
 
Hôpital
Interférence avec le repos et la convalescence
30
40
Zone commerciale
Gêne importante
70
 
Musique
Effets sur l’audition
100 (15 min)
85 (8h)
110
Impulsions sonores (feux d’artifices, armes à feu…)
Effets sur l’audition
 
140 (adultes)
120 (enfants)
NUIT
Zone résidentielle (à l’extérieur)
Troubles du sommeil :
Valeur cible intermédiaire 1
Valeur cible intermédiaire 2
Objectif de qualité
 
55
40
30
 
Insomnie
42
 
Utilisation de sédatifs
40
 
Hypertension
50
 
Infarctus du myocarde
50
 
Troubles psychologiques
60
 
Chambre à coucher
Perturbation des phases du sommeil
 
35
Eveil au milieu de la nuit ou trop tôt le matin
 
42
 
* recommandation GIAc
 
L’estimation du risque d’atteinte de l’audition doit prendre en compte l’exposition totale au bruit qu’il soit de nature professionnelle ou extraprofessionnelle. L’OMS recommande de ne jamais dépasser 140 dB crête pour les adultes et 120 dB crête pour les enfants lors d’une exposition au bruit impulsionnel.

Sondage

Trouvez-vous les nuisances sonores plus dérangeantes... ?

Le saviez-vous ?

C’est Ulysse dans l’Odyssée d’Homère qui a inventé le bouchon d’oreille.
Ulysse a utilisé de la cire pour boucher les oreilles de ses marins afin qu’ils n’entendent pas les sirènes, dont le chant aurait attiré le navire sur les rochers.
En savoir +