• English
  • Français


Actualités

Voiture électrique : le courant passe

Voiture électrique : le courant passe
Étude - 19/12/2011
6 000 Européens, issus de dix pays (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, Russie et Turquie), ont été interrogés sur leur perception de la voiture électrique dans le cadre de l’enquête publiée en décembre 2011 par l’Observatoire Cetelem de l’Automobile.
71 % des personnes interrogées se déclarent intéressées par le véhicule électrique. Les Turcs et les Russes font preuve d’un enthousiasme marqué (93 et 87 %). A l’opposé, les Français affichent 54 % d’intérêt.
 
La « voiture qui permet de respirer », comme l’appelle un interviewé, recueille tous les suffrages lorsque l’on interroge les Européens sur le thème de l’écologie. Pour eux, rouler électrique, c’est un peu sauver la planète… Ce constat est très largement partagé par la majorité des Européens. Ils sont 84 % à se dire convaincus des bienfaits du véhicule électrique comme « meilleure solution d’avenir pour l’environnement ».

A propos de l’absence de bruit qui marque aussi une rupture importante avec les véhicules traditionnels, les «testeurs» considèrent que c’est à la fois moins stressant et favorable à l’environnement. Ce sentiment, les Européens le partagent totalement, même sans avoir eu la chance d’essayer une voiture électrique. 94 % pensent que c’est un point favorable pour l’environnement sonore, cette «pollution» urbaine étant pour eux un fléau important. Ils sont aussi 73% à estimer que ce sera une source de stress en moins. En revanche, pour 83 % des personnes interrogées, c’est un élément nouveau auquel il faudra s’adapter.
 
 
Télécharger l’étude complète