• English
  • Français


Bruits de voisinage

De quoi s’agit-il ?

La réglementation sur les bruits de voisinage a pour but de protéger la tranquillité et la santé des individus. Aucun bruit ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, dans un lieu public ou privé, qu’une personne en soit elle-même à l’origine ou que ce soit par l’intermédiaire d’une personne, d’une chose dont elle a la garde ou d’un animal placé sous sa responsabilité
 

Qu’est-ce que cela comprend ?

- Les bruits de comportement : ils sont provoqués par une personne elle-même ou par l’intermédiaire d’une personne, d’une chose ou d'un animal dont elle a la garde. Ils sont caractérisés par leur durée, leur répétition ou leur intensité, qui est constatée à l'oreille par un agent assermenté.
- Les bruits d’activité : ils ont pour origine une activité professionnelle, sportive, culturelle ou de loisir. Ils sont caractérisés par une émergence globale ou spectrale qui doit être mesurée par un agent assermenté.
- Le bruit de chantier : il est caractérisé par le non-respect des conditions fixées par les autorités compétentes (horaires du chantier...), l’insuffisance de précautions appropriées pour limiter le bruit ou un comportement anormalement bruyant. Il est constaté à l'oreille par un agent assermenté.

Dans le cas des bruits d’activité, l’émergence globale ne doit pas dépasser 5 dB(A) en période diurne (7h-22h) et 3 dB(A) en période nocturne (22h-7h), valeurs auxquelles s’ajoute un terme correctif en fonction de la durée d'apparition du bruit :
Durée
Terme correctif
Entre 10s et 1 min
+6
Entre 1 et 5 min
+5
Entre 5 et 20 min
+4
Entre 20 min et 2h
+3
Entre 2 et 4h
+2
Entre 4 et 8h
+1
Plus de 8h
0
 
L’émergence spectrale ne doit pas dépasser 7 dB dans les bandes d’octave normalisées centrées sur 125 Hz et 250 Hz et 5 dB dans les bandes d’octave normalisées centrées sur 500 Hz, 1 000 Hz, 2 000 Hz et 4 000 Hz. Cependant, l'émergence n'est recherchée que si le niveau de bruit ambiant comportant le bruit particulier est supérieur à 25 dB(A) à l'intérieur du logement ou à 30 dB(A) dans les autres cas.


Qu’est-ce que cela ne prend pas en compte ?

- Le bruit des transports terrestres et des aéronefs
- Le bruit résultant de la défense nationale
- Le bruit des industries classées ICPE-A
- Le bruit des installations nucléaires et du réseau électrique
- Le bruit des mines et carrières
- Le bruit au travail


A qui s’adresser ?

Le maire a pouvoir de police du bruit sur son territoire. Les forces de police peuvent également dresser des procès-verbaux.

Avant de lancer une procédure pénale, il est recommandé de passer par une étape de médiation.

Sondage

A votre domicile, êtes-vous gêné(e) par le bruit ?

Le saviez-vous ?

La réglementation sur les bruits de voisinage s’applique de jour comme de nuit.
Le décret du 18 avril 1995 complète la notion de tapage nocturne et s’applique 24h sur 24.
En savoir +